Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

homosexualité autodestruction de l Homme

Posté par: Just ndiaye| Jeudi 21 janvier, 2016 20:01  | Consulté 2679 fois  |  2 Réactions  |   

Certaines nations encouragent d’autres peuples à dépénaliser l’homosexualité et vont même à faire des pressions aux autorités pour accepter cette pratique. Et pour cela, ils sont prêts à tout avec des promesses de visas et d’argent pour tout peuple qui s’y donne. Mais, je leur dit ainsi que les ONG défendant leur cause que leur combat est voué à l’échec et je demande au peuple de ne pas céder à l’homosexualité parce qu’elle entraine une autodestruction de nos sociétés. Lorsque les hommes se marieront entre eux et les femmes entre elles, à long terme ça sera la fin de la reproduction de l’Homme sur terre, nos sociétés seront dépeuplées, voilà ce qui semble un gigantesque complot pour réduire la population mondiale. Ce dont j’en suis sûre, lorsque la moitié de la population américaine ou européenne sera des homosexuels, ces nations comprendront le danger de l’homosexualité et la mettront fin ou ça sera le déclin de leurs nations car ils n’auront plus de population active. Tout peuple qui se donne à l’homosexualité est appelé à disparaître car il ne reproduira plus. Ce n’est qu’une question de bon sens. Et s’il n’y a plus de reproduction; c’est soit accueillir des étrangers par adoption ou reproduire scientifiquement grâce à la médecine moderne et dans ce dernier cas ce seront des enfants rebots et non des êtres humains dotés de sensations. Il faut couper l’herbe au pied et ne pas attendre que plus de la moitié d’un peuple s’y donne, afin prendre des décisions.

Toute contre-nature est vouée à l’échec, même les animaux instinctivement agissent entre mâle et femelle, il en est de même pour les plantes, à fortiori nous êtres humains dotés de conscience (science sans conscience n’est que ruine de l’âme). En tant que humanistes, nous avons le devoir et l’obligation de préserver l’espèce humaine et non d’encourager sa disparition car nous Aimons l’Homme.

Ayant besoin d’Homme (main d’œuvre)  pour bâtir, défendre et nourrir nos sociétés, alors encourageons nos peuples à former des familles mâle & femelle, à se reproduire et offrir à leurs enfants naturels l’amour et l’éducation du mâle et de la femelle dont ils sont besoin

 L'auteur  Just ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Senegal, Dakar, Just Ndiaye
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Janvier, 2016 (20:25 PM) 0 FansN°:1
Il est décevant de voir à quel point, l\'Africain ne veux pas avoir d\'ouverture d\'esprit.\nDes enfants robots? Ce qui est sur c’est que ces enfants ont beaucoup d\'intelligence et de sensibilité que la personne qui a écrit cet article.\nCe n\'est pas pour rien que ce pays ne changera jamais et n\'évoluera pas. Une fermeture d\'esprit totale et un racisme envers l\'inconnu qui est simplement absurde.\nÉcrivez-donc des articles pertinents, éduquez-vous, éduquez la jeunesse!
Anonyme En Janvier, 2016 (20:26 PM) 0 FansN°:2
Il est décevant de voir à quel point, l\'Africain ne veux pas avoir d\'ouverture d\'esprit.\nDes enfants robots? Ce qui est sur c’est que ces enfants ont beaucoup d\'intelligence et de sensibilité que la personne qui a écrit cet article.\nCe n\'est pas pour rien que ce pays ne changera jamais et n\'évoluera pas. Une fermeture d\'esprit totale et un racisme envers l\'inconnu qui est simplement absurde.\nÉcrivez-donc des articles pertinents, éduquez-vous, éduquez la jeunesse!

Ajouter un commentaire

 
 
Just ndiaye
Blog crée le 02/10/2013 Visité 136731 fois 59 Articles 1126 Commentaires 19 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Non Augustin "Nous Tous Bouba"
La réévaluation du FCFA : il est temps!!!!
La corruption : la face honteuse de la vie politique sénégalaise
KARIM LIBERE ABDOULAYE
Liberté d'expression