Pratiques Pendant Le Mois Du Ramadan : A L’heure Du Mode «Sellal»

  • Source: : Sud Quotidien | Le 26 mai, 2018 à 18:05:03 | Lu 1777 fois | 3 Commentaires
content_image

Pratiques Pendant Le Mois Du Ramadan : A L’heure Du Mode «Sellal»

En ce mois béni du Ramadan, on assiste à un véritable changement de comportement du côté des filles comme chez des garçons. Que ce soit le port vestimentaire ou encore les mosquées qui accueillent davantage de fidèles. Mini-jupes, bas, pantalons serrés, bustiers, sont tous remplacés par des tenues traditionnelles. Le maître coranique Serigne Abdou Aziz Lô et le sociologue Moustapha Ndiaye apportent ainsi des éclairages.
 
LES ORIGINES DU RAMADAN EXPLIQUEES PAR SERIGNE ABDOU AZIZ LO
 
Selon le maître coranique et imam trouvé à Ouakam sur son lieu de travail, Serigne Abdou Aziz Lô, dans l’histoire bien qu’il y ait eu le jeûne bien avant l’arrivée du prophète Mohamed (Psl), le «Ramadan dont on parle aujourd’hui a commencé quand le prophète Mohamed (Psl) a quitté La Mecque pour la Médine et y a passé  un an et quelques mois». Il poursuit : «Dieu nous aime et il est aussi conscient que nous n’avons pas une longue durée de vie contrairement à nos ancêtres qui pouvaient vivre plus d’un siècle du temps du prophète Nouh. Il sait également que nous sommes imparfaits. C’est pourquoi, Il nous a donné des moyens pour nous repentir de tout mal ou péché qu’on a pu commettre sur terre».  Le Ramadan est un mois béni rempli de bienfaits. Selon lui, «c’est parce que le Saint Coran  a été révélé durant une nuit de ce mois et cette même et seule nuit vaut mieux que mille mois. C’est ce qui fait sa particularité». Sérigne Abdou Aziz Lô ajoute que «c’est un mois de multiplication des bienfaits. Chaque bon acte posé compte 27 fois plus contrairement aux autres mois où un bon acte posé ne compte que 10 fois plus. Il y a d’autres bienfaits que ce mois apporte mais voilà ce qu’on peut retenir». A la question à savoir quel doit être le comportement du jeûneur, Serigne Abou Aziz répond que le «comportement voulu en temps de ramadan doit être le même pour le reste de l’année». «Le ramadan est un moyen pour se parfaire spirituellement. C’est un mois où on doit s’efforcer d’appliquer les recommandations de Dieu qu’on n’a pas pu respecter durant les  onze autres mois aussi bien sur l’habillement que sur les comportements. Le but est de nous forger à être droit et à continuer à rester sur le bon chemin même après ce mois béni. Ce qu’on doit éviter en temps de ramadan doit également être évité même en temps normal. Mais pendant ce mois, il faudra soigner son habillement et sa façon de faire si on veut que notre jeûne puisse être accepté par le Tout-Puissant».
 
LE «SELLAL» OU LA PURIFICATION
 
Pendant ce mois béni de Ramadan, le constat est le même partout. Filles comme garçons changent leur façon de s’habiller et optent pour un port vestimentaire plus souple et plus décent. Ils font du «sélal » disent-ils.  Est-ce un comportement à n’avoir que pendant cette période ? Serigne Abdou Aziz Lô y apporte quelques éclaircissements. «Le « sellal» est très important mais à cause des médias, les gens croient que c’est un comportement à adopter que pendant le mois de Ramadan. L’erreur vient des médias car  la plupart du temps, les journalistes posent la question à ceux qui n’y s’y connaissent rien et eux de répondre que, c’est un mois béni donc il faut en profiter pour se purifier». Et le Prophète a dit dans un hadith que Dieu a dit que «celui qui a jeûné et qui n’a pas laissé ses mauvaises habitudes, peut aller manger et boire parce que Dieu ne voit pas l’intérêt de son jeûne». En bref, le fait de jeûner ne se limite pas au fait de ne pas manger et boire mais le principal objectif est d’essayer de «s’améliorer de parfaire son comportement de telle sorte qu’à la fin qu’on soit des personnes justes, droites et véridiques». «Parce que nous savons tous qu’actuellement, nous assistons à une perte des valeurs et des bons comportements. Le ramadan est donc là pour y remédier et nous aider à rester sur le droit chemin», explique Serigne Abdou Aziz Lô. S’agissant de ces changements éphémères, l’imam affirme les «responsabilités sont partagées entre les parents et nous-mêmes. Les parents parce que c’est eux qui doivent orienter la famille sur le bon chemin, surveiller leurs enfants en s’assurant qu’ils mettent en pratique les recommandations divines. Malheureusement, ils n’ont même plus le temps pour ça. Aussi, les gens eux-mêmes sont responsables dans la mesure où ils ne font que ce qu’ils veulent faire, que ce qui leur fait plaisir. C’est pourquoi à la fin du Ramadan, chacun retourne à ses vieilles habitudes parce que le ramadan n’aura rien changé en eux».
 
QUAND LES FIDELES ENVAHISSENT LES MOSQUEES
 
Les mosquées accueillent également plus de fidèles pour la prière en temps de Ramadan. «Je considère cela comme du folklore parce que cela ne se fait qu’en période de Ramadan. On constate que pendant ce mois béni, tout le monde vient à la mosquée prier contrairement aux autres mois. Je ne sais pas pourquoi cela se passe comme ça  mais cela montre juste qu’on ne peut se mettre dans une situation à laquelle on n’a pas été préparé. C’est comme le football, quand on ne s’est pas bien entrainé avant même la fin du match cela va se sentir», a déclaré Serigne Abdou Aziz Lô. Il ajoute que pour la prière à la mosquée (Nafila), c’est aussi pareil.
 
«Quand on n’a pas l’habitude d’aller à la mosquée prier et qu’on commence à le faire subitement, on va vite se lasser et continuer à vaquer à nos occupations. En bref, tout n’est qu’une question d’habitude et d’entrainement». «Concernant les « Ndogou» qu’on prépare et distribue à la mosquée au moment de la rupture du jeûne, ce sont des personnes bien intentionnées qui ont les moyens et qui veulent aider qui apportent ce qu’ils ont à la mosquée. Cela permet aux fidèles venus prier de pouvoir rompre leur jeûne avant de commencer la prière. Mais aussi à ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens d’avoir de quoi faire leur rupture du jeûne à la mosquée en venant prier et cela en toute discrétion. Parce qu’après tout, il est bien de donner à quelqu’un qui a jeûné de quoi rompre son jeûne », dit le guide religieux».
 
Reactions
 
ASTOU SOW, COMMERÇANTE : «Les bonnes habitudes doivent être adoptées pour toujours»

«Je pense qu’on ne doit pas attendre le mois de Ramadan  pour avoir les bons comportements. Les bonnes habitudes doivent être adoptées pour toujours que ce soit pendant le mois de Ramadan ou pas. C’est vrai qu’avoir de bonnes habitudes pendant le mois de ramadan, c’est bien mais à mon avis, cela doit être une continuité et nous devons toujours respecter les recommandations de Dieu».
 
NDEYE MAREME FAYE : «On doit faire du Sellal tout le temps»
«En tant que voilée, je pense que tout le temps, on doit faire du «Sellal». Mais, comme ce mois est particulier, je pense que c’est très important de le faire. Ce qui me fait plaisir c’est que durant ce mois tout le monde change de comportement, même nos paroles sont contrôlées. Je pense que c’est comme ça  qu’on doit se comporter en permanence. Des femmes qui  font comme moi (voilée) juste durant le mois de Ramadan, je ne sais pas trop mais peut être que c’est durant ce mois béni qu’elles se sentent plus proches du bon Dieu. Dieu nous a créés pour suivre ses recommandations tout le temps de notre vie et non pas pour le mois de ramadan uniquement».
 
NDEYE DIOP, COIFFEUSE : «Ayant jeûné, on doit pouvoir contrôler le regard qu’on pose sur autrui»
«Sellal ou pas, ça ne me dérange pas. Pour ma part, ce que j’ai envie de porter, c’est ce que je porte. Je ne porte pas des habits indécents même avant le mois de Ramadan. Mais je pense aussi que ceux qui ont des tenues vestimentaires indécentes durant ce mois béni ne devraient pas pouvoir impacter négativement le jeûne des autres parce que pour moi, étant en jeûne, on doit pouvoir contrôler le regard qu’on pose sur autrui. Souvent, on voit les gens qui font du «Sellal» mais au fond d’eux, ils ne sont pas sincères dans ce qu’ils font. Mais comme c’est le mois de la multiplication des bienfaits, on doit le respecter et s’efforcer de se mettre sur la bonne voie même si on ne pourra pas le faire continuellement».
 
MOUSTAPHA NDIAYE, SOCIOLOGUE : «C’est tout à fait normal qu’on assiste à une ferveur de pratique religieuse»
Selon le sociologue, le «Sellal» est une «recommandation de la «Sunnah», des prescriptions de la religion d’être en conformité par l’esprit et par le comportement selon son entendement».
Expliquant les rasions qui poussent les gens au «Sellal» en ce mois, il répond que le Ramadan est d’abord  un  «mois spécial», le «mois de la purification de l’esprit et du corps». Il poursuit : «on rapporte même que le prophète disait que le musulman qui a ses faillites, c’est le musulman qui n’est pas en mesure de travailler en force, de se garantir en paradis. C’est le mois de bienfaits. J’aime bien l’expression de certains Prophètes qui disaient que «c’est un mois de la promotion».
Dans son analyse, Moustapha Ndiaye souligne que les «gens font le maximum de biens durant ce mois». «Il y’a une ferveur dans la religion pendant le mois de Ramadan, les gens font des comminions avec l’esprit, les gens essaient tant bien que mal de respecter les prescriptions, d’être vertueux à faire moins de péchés. C’est lié aussi  à la tradition culturelle de ce mois. C’est un mois qui permet aux musulmans d’idéaliser leurs actes. Ce n’est pas comme les autres mois. C’est tout à fait normal qu’on assiste à une ferveur de pratique religieuse», déclare-t-il.


Auteur: Oumar Corréa et Aicha Diakhou Sarr - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme il y a 3 semaines (21:37 PM) 0 FansN°: 1
la religion ne véhicule que des conneries......
Anonymej il y a 3 semaines (00:23 AM) 0 FansN°: 2
Absolument! C'est du folklore! Et de l'hypocrisie!
Anonyme il y a 3 semaines (18:25 PM) 0 FansN°: 3
tout cela n'est d'hypocrisie !!!!  :nono:  :fbdevil:  :fbdevil:  :nono:  :fbdevil:  :nono:  :fbdevil: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com